FREEING SILVIA
REALISATION MARGO PELLETIER & LISA THOMAS
DUREE 52 MIN.
NATIONALITE USA
VERSION ORIGINALE ENGLISH
DATE 2009
SYNOPSIS

Silvia Baraldini arrive aux Etats-Unis dans les années 60, à l’apogée du Civil Rights Movement dans un pays mettant au pilori ses propres promesses de justice. Émue par la lutte des Afro-Américains pour des droits équivalant aux autres et exaspérée par la mise en scène de faux-semblants de la démocratie américaine, Silvia débuta sa vie en politique comme activiste. Dans les années 80, alors que des centaines de personnes impliquées politiquement se repliaient dans le confort de la société américaine, Silvia renforça ses convictions dans la lutte révolutionnaire. Elle devint un membre de l’Organisation Communiste du 19 Mai, un groupe radical de Blancs Nord-Américains. L’Organisation du 19 Mai était un élément essentiel dans une alliance fragile mais grandissante des révolutionnaires Afro-Américains, Porto Ricains et Blancs qui travaillaient sans relâche à montrer à la population le système impérialiste américain comme étant la source principale de l’oppression mondiale. Leur souhait était de faire échouer l’impérialisme et de construire un système socialiste. Le point le plus menaçant pour le gouvernement était leur soutien à la République de la Nouvelle Afrique, une organisation noire combattant pour obtenir des terrains dans le Sud des Etats Unis où ils construiraient une nation régie par des règles afro-américaines. Les membres de l’alliance étaient la cible du gouvernement, à travers un programme pour contrer l’insurrection appelé COINTELPRO. En 1983, utilisant toutes sortes de tactiques, le gouvernement mit fin à l’alliance. Silvia fut accusée et condamnée par trois chefs d’accusation, dont un pour avoir aidé Assata Shakur, une révolutionnaire noire, à s’évader de prison. Silvia fut condamnée à 43 années d’emprisonnement. Après avoir passé 17 ans derrière les barreaux de prisons américaines, elle gagna le droit de purger sa peine dans son pays d’origine en Italie. En 1999 elle fut transférée dans une prison à Rome. Malgré la résistance du gouvernement américain, la Cour Suprême d’Italie obtint l’assignation à domicile pour Silvia, afin qu’elle puisse soigner plus facilement son cancer. Alors que sa santé est surveillée, le gouvernement américain garde un œil vigilant sur elle. Si la santé de Silvia s’améliore, l’administration Bush exige qu’elle retourne en prison. Notre documentaire présente la version de l’histoire vue par Silvia, la version qui n’était pas supposée être montrée.

Récompenses :    

    •    “Most Principled Film” award (2009) au Seattle True International Film Festival, USA    

    •    Best Documentary, Tacoma Film Festival (2009), USA
 

CASTING

2 x 52 minutes

PHOTOS

 

 

ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS? | CONTACT | MENTIONS LEGALES
Copyright QWESTMEDIA © . Tous droits réservés 2009. Développement Uneak.fr